J'arrive de nouveau à la bourre et en fait, je me demande pourquoi je le précise encore... Je rejoins directement le groupe de supporters. L'ambiance est tiède, Épinal ouvre le score en situation de supériorité numérique (enfin une bonne gestion de ce temps fort !!) mais Chamonix, bénéficiant d'une double pénalité spinalienne, égalise puis marque un deuxième but (encore une supériorité numérique pour Chamonix). Bon, va falloir se réveiller.

Épinal égalise lors du deuxième tiers et domine la rencontre. Mais, malin, le gardien adverse déplace sa cage à plusieurs reprises...

Épinal continue sa marche en avant lors du troisième tiers et inscrit un troisième but : la patinoire se réchauffe enfin un peu ! La fin de partie régale les supporters : Chamonix sort son gardien pour apporter le surnombre mais Épinal en profite pour marquer deux buts !!

Large victoire 5-2 au final, longue à se dessiner mais bien méritée.

Et pendant ce temps-là, victime d'un arbitrage des plus douteux, Nancy concédait sa première défaite à l'extérieur chez les marseillais...