Déplacement usant avec retrouvailles à 4h du matin à Châtenois et abandon de la Saxo de base pour 26h. Tiendra-t-elle le coup ?

En tout cas, nous sommes six dans le Zafira à l'aller, et nous serons sept au retour. La route se passe sans encombre, les chauffeurs se relayent. Dans le sud, près de la mer, on retrouve le catalan et sa famille pour un pique-nique sympathique à l'ombre et une courte baignade (des pieds) par la suite. Le soleil cogne, la mer étincelle, ce sont presque des vacances. Condensées.

Et puis, arrivée au parcage sous escorte indisciplinée (ah l'organisation sudiste !) et découverte de ce stade qui nous avait été refusé la saison précédente pour cause de huis clos.

Montpellier attaque bien, très bien même mais trouve le gardien de Nancy sur sa trajectoire. Et peu de temps après, c'est Nancy qui ouvre le score ! Ça fait cinq minutes et c'est un régal nommé Bakar. Travis se pointe et a du mal à croire qu'il a déjà raté un but... Pour lui faire plaisir, Nancy double la mise vers la demi-heure de jeu, Bakaye Traoré ! À la fin de la première période, Bérenguer, blessé, cède sa place à N'Diaye.

Au retour de la pause, Sami est expulsé... encore un carton rouge... et Montpellier réduit le score sur le coup-franc alors obtenu... Nancy tient bon mais que c'est long ! Le coup de sifflet final délivre enfin le parcage. VICTOIRE !

Les matchs à l'extérieur de Nancy, c'est vraiment la joie. Il faut faire le déplacement pour le croire. Rien à voir avec le jeu insipide proposé à domicile...

Retour sous escorte mieux organisée et dans les Vosges vers six heures du matin. La route fut longue mais la victoire terriblement belle.