Joss part à midi et moi aussi, on a préparé des sandwichs qu'on mangera plus tard mais là on rejoint l'autoroute et on va tout vite tout vite on double un J9 de l'asnl qui transporte... des sacs de sport - ceux des joueurs ? - alors on s'imagine braquer le véhicule pour avoir plein de maillots et les revendre sur ebay !! 2550 On va faire des courses au Luxembourg et de temps en temps y a quelques gouttes de pluie qui tombent sur le pare-brise de la voiture, le ciel est couvert aujourd'hui mais restera malgré tout clément et on arrive tranquillement à Joeuf où on ne se gare pas sur une chaussée bateau. Après on fait presque le tour du stade pour trouver une entrée qui n'est pas la bonne mais on nous laisse quand même passer par là et c'est tant mieux ! car il n'y a pas de fouille, comme on aurait dû en avoir normalement si nous avions emprunté le bon chemin. Y a du monde, partout autour du stade (intérieur et extérieur), 2560 quasiment que des supporters italiens, ça fait peur, moi je suis venue uniquement pour Nancy... et Trezeguet, d'accord, mais de toute façon il ne sera pas là. Les gens que je connais arrivent petit à petit, on échange les nouvelles, minus a la barbe et les cheveux courts, on reste à notre place derrière les buts pour le premier match (Joeuf contre Variétés Club de France) mais on voit rien, c'est la merde, y a des gens qui ont été mis devant, normalement assis sur des sièges mais ils bouchent la vue et le vent souffle un peu trop fort, j'ai mal aux yeux. Y a des buts, j'en vois deux ou trois, je pense que Joeuf qui joue en bleu gagne contre la variété française qui joue en rose très rose (mais le lendemain je verrai que le score final c'était 3-3) et c'est Alain Sars qui arbitre. Et puis personne ne suit le match parce que quatre singes apparaissent derrière les grilles. On fait un mouvement de foule pour se retrouver un peu plus dans le virage et surtout un peu en hauteur : on voit mieux !! Même s'il y a des gens devant, même s'il y a des stickers qui se baladent un peu partout, même s'il y a de la mousse verte par terre. Bref les acclamations pour la Juventus, moi je suis super contente quand les joueurs de Nancy arrivent (avec la participation de Camerlini) pour l'échauffement parce que ça-y-est la saison reprend, les matchs tout du moins. 2578 Quand le coup d'envoi est donné, la Juve s'empare du ballon et ouvre rapidement le score, on se dit qu'on va déguster mais finalement Nancy reprend du poil de la bête et le ballon. On s'achemine vers la pause quand paf ! Nancy égalise ! Le coup de massue comme on dirait dans un vrai match à enjeu, asséné croit-on par Hadji mais c'est Ouaddou qui reprend un corner de la tête. En seconde période, on a toujours miki en commentateur officiellement rigolo, aussi c'est Grégorini qui garde les buts et comme le score n'évolue pas, je ne peux m'empêcher de constater que lui ne se prend pas de but !! 2609 Le terrain est envahi dès le coup de sifflet final et nous ben on décampe, y a encore de la route à faire et Cindy à arnaquer devant un cimetière.